Bannière Andriveau
Bannière MCEN
Le Clos du Notaire

Cinq questions à Laurence Paris, consultante et formatrice.

Vous êtes diplômée notaire et avez fait le choix de travailler en tant que consultante, formatrice et coach pour les offices notariaux. Qu’est- ce qui vous a motivé ?

J’ai passé 15 ans en tant que notaire assistant à Paris et en proche banlieue. J’ai toujours été animée par le souci de l’autre, l’écoute, l’aide à l’émergence des solutions. Au cours de ces années, j’ai progressivement pris conscience que l’humain était à la fois la « ressource » et le « résultat » au sein de l’Office. J’ai pu constater que l’accumulation de stress, le manque de cohérence, les peurs liées aux changements, etc., constituent une source de démotivation et amoindrissent les équipes. Les connaissances juridiques, si elles sont indispensables, ne suffisent plus à faire un bon notaire au XXIème siècle ! Tout ceci m’a amené à suivre une formation à HEC Paris en management des organisations et en coaching. J’ai ensuite décidé de crée Real impact, entreprise de conseil exclusivement dédiée aux notaires et aux collaborateurs qui a aujourd’hui pour vocation d’accompagner la transformation des Offices en entreprises.

Dans quels cas un Office notarial fait-il appel à vous ?

Nous avons des champs d’intervention très divers tels qu’assister un jeune notaire au moment de son installation et l’aider à trouver sa place ; accompagner les membres d’une société notariale pour faciliter leur communication et éviter les conflits ; aider les membres d’une même équipe à mieux travailler ensemble ; développer une relation client performante ; accompagner le développement commercial de l’Etude ; auditer la fonction accueil ; faire passer de tests et inventaires de personnalité…

Notre ADN est de partir des forces vives de nos clients, et non des problèmes exclusivement, pour en faire des atouts décisifs des réussites futures.

Vous avez été rapporteuse du 52e Congrès du Syndicat national des Notaires en 2015 autour du thème de la RSE. Que signifie pour vous la responsabilité sociale de l’entreprise dans le notariat aujourd’hui ?

Pour moi, c’est bien plus qu’un concept consacré internationalement par la norme ISO 26000. C’est une philosophie, une approche humaniste et non capitaliste de l’entreprise

Etre « RSE » c’est avoir une vision à long terme de son entreprise et c’est considérer l’économique comme un moyen d’être pérenne et rentable et non comme une finalité ! C’est aussi un outil de management au service du développement de l’Office.

Diriez-vous que le monde du notariat est sensible au thème de la RSE ?

Je peux vous parler des clients que j’accompagne. Ces derniers sont résolument tournés vers l’avenir et dans la volonté d’améliorer leurs pratiques, de devenir des chefs d’entreprise durables et responsables. Pour ces derniers, la RSE est une véritable opportunité, une évidence ! La thématique de la RSE a, par ailleurs, recueilli un franc succès lors du congrès de Malte et après.

Vit-on une sorte de « révolution » dans le monde du aujourd’hui ?
Le notariat est-il secoué par cette « révolution » ?

Oui tout à fait. Depuis la mondialisation et l’arrivée des NTIC (nouvelles technologies de l’information et de la communication) les entreprises qui continuent de performer sont celles qui ont su s’adapter au changement. Le notariat ne fait pas exception à cela.

L’entreprise notariale 3.0 est en route : elle sera collaborative, créative et responsable.

Elle saura gérer la complexité, le mouvement et les jeunes générations (X et Y)

Elle saura être perçue comme une opportunité bien plus que comme un passage obligé.

ARTICLES
Actualités
Portraits
Tribune Libre
Événements sportifs
Classique Notaires
JurisCup
Mouvements
Mouvements de notaires
LIENS